Menu

Le temps incompressible de la guérison, ou la nécessaire patience dans les processus thérapeutiques

par | Déc 14, 2020 | Non classé | 0 commentaires

LE temps incompressible de la guérison dans les processus thérapeutiques sevrage deuil changements de vie évolution personnelle prises de conscience

Le temps incompressible de la guérison

Il y a quelque chose en nous qui court. Qui va toujours de l’avant, qui ne prend pas le temps. De ressentir…
Cette dynamique n’écoute pas, elle n’en a pas la possibilité. Elle n’entend pas le rythme du monde subtil, le battement de cil, le bruissement de la feuille, le souffle tranquille…
Ce quelque chose “refuse” de se déposer, de s’incliner, d’entrer en confidence, de faire confiance. Confiance au temps. D’aller…dedans.
Le temps est un allié pourtant. Une force tranquille, la pulsation du tout, une marche lente, un mastodonte, le poul du monde.
Chacun peut l’entendre, le battement de cette peau, car nous sommes dans son ventre, ce monde est vivant et nous sommes ses enfants. De naissances en renaissances…
Guérir est un processus. Un chemin. Un temps long. Nécessaire. Incompressible.

Aussi longtemps que l’on s’agite, que l’on s’excite, que l’on panique, que l’on s’enfuit, on ne peut pas se saisir de l’essence d’une crise.
Décanter.

Entendre le subtil message derrière. Ni se faire pétrir correctement par l’expérience. La loi du temps long est incontournable, la loi du temps incompressible de la guérison.

Alors si tu le peux, si tu es éprouvé comme je le suis à l’instant où j’écris ces mots, assieds-toi avec cela, trouve refuge, prends congé, laisse décanter, apprends à patienter, respirer… Vas marcher, apprends à méditer. Et au besoin, fais-toi accompagner… Moi-même, pourtant enseignant et accompagnant, c’est ce que je fais, lorsque c’est nécessaire…
Avec tendresse,
Guillaume

Publicités