Les éléments du bout du monde

Notre planète est un bijou. Je suis en terre de feu et de glace. Into the wild. Pacha Mama dans son aspect courroucé.
Ici les terres sont sorties des eaux les dernières, ultime surface du globe ou l’homme est venu se poser.
Ici les éléments façonnent plus qu’ils ne sont façonnés. L’air est vif, piquant, pur, ether, embrasé. Cristallin. Les arbres méritants, rares, décoiffés par des vents soufflés par les pôles.
L’horizon est total.
Ici je trouve des humains frais, joyeux, préservés, et qui savent préserver. Privilégiés.
La nature y est respectée, les esprits-élémentaux de la nature considérés, remerciés, aimés. Par ceux qui n’ont pas encore tout oublié.
Ici le prana est abondant, à portée de main, il suffit de respirer. Même doucement.
Si je rapportais une seule chose d’Islande, ce serait un vœux ardent du fond de mon cœur, que chez moi en France, avec vous mes frères et sœurs, nous les enfants de la nature, nous nous réappropriions notre amour de la nature, que nous cultivions pour elle respect, connaissance, reconnaissance, et que nous la protégions fermement et efficacement face à l’ignorance, la nôtre, tant individuellement que celle des institutions, des industriels… Il y a beaucoup à faire pour ré-enchanter notre réalité, réapprendre à entendre, prendre soin d’elle, écouter…
Les éléments du bout du monde par moi vous saluent.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close