Lève-toi ! (tôt le matin)

Fils, fille du Soleil, lève-toi ! (tôt le matin)

Oui ! Brahmamuhurta littéralement « le temps de Brahma » ou « temps du Créateur », ce temps qui précède le lever du jour (96minutes avant le lever du soleil exactement selon les écritures), ce temps précieux pour un Yogi, ce temps privilégié à l’aube du jour nouveau, auspicieux pour la pratique de la prière, de la méditation, parce que le mental est encore calme, ce temps où l’on peut recueillir le nectar du Ciel en son esprit, le nectar de son propre silence, ce temps-là est pour toi.

Chacun a déjà pu le sentir, il est une heure à laquelle quelque chose en nous s’éveille tôt le matin, un appel, que peu d’entre nous peuvent suivre du fait de la fatigue, d’une vie trop remplie, d’une mauvaise hygiène de vie, d’une trop courte nuit, de la « paresse » qui souvent est la caresse d’une fatigue bien réelle. Et de l’ignorance de ce trésor…

Mais un jour vient ou la santé resurgit dans notre vie, sur le chemin du Yoga, et peu à peu l’énergie suffisante est là et permet davantage. Un jour vient ou l’on suit enfin cet appel, comme une intuition, de se lever, car quelque chose se passe.

Oui ! Quitte ton lit ! Tu as rendez-vous avec la Vie !

Aspect énergétique
Toute pensée, parole, action, produit de l’énergie (et est la conséquence d’énergie).
Ainsi, le monde qui nous entoure vibre à la fréquence correspondante des pensées, paroles, actions qui le composent.
Vois le monde dans lequel tu vis, une ville ? Un village ? Une forêt ? Un monde conscient, harmonieux, paisible ? Ou un chaos d’inconscience ? Peut-être un peu des deux ?
Vois plus large, à l’échelle de la région, du pays. Voilà ton cadre, voilà la soupe dans laquelle tu baignes.
Alors peut-être commence-tu à comprendre combien il va t’être précieux, ce silence d’avant que tout cela ne se mette en marche,
Car ce silence, ce temps avec Soi, va éclairer ton esprit, t’enseigner, poser les bases saines, ancrer des racines profondes en Soi pour la journée à venir, étancher ta profonde soif de paix !

« L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt »
J’ai longtemps été dérangé par cet adage, il ne me plaisait pas, parce que me lever tôt était difficile…et que je n’aime pas qu’on me mette la pression.  Et que ce côté compétitif, avec ceux à qui l’avenir appartient, et de l’autre ceux à qui il n’appartient pas (et dont je faisais donc partie), ça ne me plaisait pas du tout du tout.

Alors je revendiquais mon droit à la grasse matinée, et j’étais même parfois fier que moi, je ne suis pas de ceux qui vont bosser comme un c** à une heure imposée (je suis libéral), et que je me lève quand ça me chante.

Sauf que…

Sauf que je me mentais à moi-même. Car au fond de moi, « ça » me chantait de me lever. Car cet appel de l’aube, je l’ai toujours senti.

Culpabilité ou intuition ? Je me suis souvent senti coupable de ne pas me lever tôt. Un sentiment mixte, avec la pression sociale évidemment, car « l’avenir appartient à ceux qui… ». Mais il avait aussi cette intuition, une sensation intime d’avoir manqué quelque chose.

Sadhana
Depuis quelques mois, je me lève enfin pour guetter le Soleil. Sadhana. Le présent matinal.
Et j’ai eu la confirmation de mon intuition.

Oui, il se passe quelque chose de rare et précieux, à l’aube du jour.
Oui, là, quelque chose se passe.
Tu l’as bien senti. Tu l’as toujours entendu…
C’est l’appel du Soleil, notre astre créateur.


Avant que ne succède à la nuit longue et profonde

Le vacarme du monde qui renaît à lui-même,
Avant que le ciel tout autant que nos vies ne s’embrase avec lui,

il brille une musique, de toute beauté, silencieuse.
L’air est chargé de l’indicible.

Om
Va l’entendre ! Et chantes le aussi !
Quitte ton lit. Quitte le sommeil. Va vers l’éveil !
Tu as rendez-vous avec toi-même.
Ce temps d’avant le temps
T’attend.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close